Travaux assainissement et eau potable

La communauté d’agglomération poursuit sa programmation de travaux en matière d’eau potable, d’assainissement
et de Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI) sur de nombreuses communes du territoire, pour un montant total de plus de 28 millions d’euros en 2022. Essentiels à la qualité de vie quotidienne des habitants, ces investissements sont également indispensables pour la préservation de notre environnement.

Partout dans l’agglomération, des investissements majeurs sont réalisés pour mieux traiter les eaux usées. Au total plus de 9 millions € HT sont investis pour construire et rénover des stations d’épuration à Amillis, Chevru,
Dammartin-sur-Tigeaux, Guérard, et des réseaux d’assainissement à Boissy-le-Châtel, Crécy-la-Chapelle, Coulommiers, Mouroux, Villiers-sur-Morin.

D’autres travaux sont réalisés pour améliorer et sécuriser la production d’eau potable dans les communes : des travaux stratégiques sur le puits de captage de Chamigny, des travaux sur certains châteaux d’eau et sur les réseaux souterrain d’eau potable.

LES CONSTRUCTIONS DES STATIONS D’ÉPURATION DES EAUX USÉES (STEP)

La STEP de Sept-Sorts

Lancée en 2015 par le Pays Fertois, la construction de la nouvelle station d’épuration de Sept-Sorts s’est terminé en mars 2019. L’ouvrage permet de traiter les eaux usées des communes de Sept-Sorts, Jouarre, La Ferté-sous-Jouarre, Chamigny, Reuil-en-Brie et Sainte-Aulde. Elle permet également de traiter les boues de l’ensemble des communes de l’ex Pays Fertois. Elle a été construite en intégrant des règles de développement durable permettant de répondre aux exigences du critère ECOSTEP de la région Ile de France. Le coût des travaux s’élève à plus de 10 Millions €, financés à hauteur de 70% par le Département, la Région et l’Agence de l’eau Seine Normandie.

La STEP de Pierre-Levée

L’agglomération a investit près de 2 millions d’euros pour la construction d’une nouvelle station d’épuration et
la réhabilitation des réseaux à Pierre-Levée. Les travaux se sont terminés en fin d’année 2021.

Les STEPS de Guérard et Dammartin-sur-Tigeaux

L’ agglomération prévoit également de réaliser deux nouvelles stations d’épuration à Guérard et Dammartin-sur-Tigeaux. Elles permettront de traiter les effluents en respectant les normes actuelles et en tenant compte de l’évolution de l’urbanisation à l’horizon 2050. Les études ont été réalisées et les marchés attribués. A ce jour, les coûts de l’opération s’élèvent à 2 283 894 € HT pour la station d’épuration de Dammartin-sur-Tigeaux. Les travaux de cette station ont débuté début janvier 2021 et se termineront en juin 2022. A Guérard, 2981651 € HT sont investis avec un démarrage des travaux programmé au second trimestre 2022, la durée des travaux prévue est d’1 an.

D’autres projets de reconstruction de STEP sont prévus, avec un démarrage des travaux courant 2022 :

  • à Amillis : 662 217 € HT
  • à Chevru : 1,3 millions € HT
  • à Maisoncelles-en-Brie : 2 millions € HT

UN CAPTAGE D’EAU POTABLE STRATÉGIQUE : LE PUITS DE CHAMIGNY

La communauté d’agglomération a établi un important programme d’ investissement et de travaux pour améliorer et sécuriser la production d’eau potable, avec notamment une opération en cours à Chamigny. Le puits de Chamigny, mis en service en 1976, assure 90% des besoins en eau potable des communes du Pays Fertois.

  • Démarrage des travaux prévu au troisième trimestre 2022.
  • Durée des travaux : 2,5 ans
  • Investissement : 2,9 millions € HT

Des travaux sur les châteaux d’eau

Les travaux sur les château à Citry, Hautefeuille et Jouarre porteront sur la sécurisation de l’alimentation en eau potable et la réhabilitation structurelle de leur réservoir.

  • Investissement : 754 674 € HT (dont 15% de subvention).
  • Début des travaux 3ème trimestre 2022

LA CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE UNITÉ DE TRAITEMENT DE L’EAU POTABLE (UTEP) À COULOMMIERS

Les travaux de construction de l’UTEP ont démarré en 2020. Située avenue de Rebais, à côté de la nouvelle caserne des pompiers, cette unité remplacera celle créée en 1980, qui arrive en fin de vie. Elle va permettre de produire une eau potable de qualité, répondant à tous les critères de potabilité exigés par la réglementation. Elle permettra notamment de réduire la teneur en fluor, la dureté de l’eau (responsable du calcaire) et les phénomènes de turbidité (eau colorée).

  • Durée des travaux : 18 mois pour une mise en service en 2022
  • Montant de l’investissement : 13 646 414 € TTC (dont 60% de subventions du Département de Seine-et-Marne et de l’Agence de l’eau).

L’équipement entre actuellement dans une phase de test de plusieurs mois et s’accompagne de travaux sur les réseaux.

Eaux pluviales et préventions des risques d’inondations

Des travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement d’eaux pluviales seront réalisés à La Ferté-sous-Jouarre et Sancy-les-Meaux.

  • Investissement : 587 229 € HT (subventionné à près de 50%)
  • Début des travaux à partir du 3ème trimestre 2022.

À Condé-Sainte-Libiaire les travaux de renforcement des berges de Marne en prévention des risques d’inondation
sont prévus en fin d’année 2022 pour une durée d’1 an.
Investissement : 398 000 € HT (subventionné à près de 50%).