La Maison des Fromages

Porté par la communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie, le projet de création d’une Maison des Fromages de Brie verra le jour sur le site historique du Couvent des Capucins, à Coulommiers. 
 
L’objectif est de capitaliser sur notre principal atout en terme de notoriété, à savoir la renommée du Coulommiers, pour attirer des touristes et leur donner envie de découvrir les autres richesses et activités touristiques du territoire. Il s’agit également de créer un équipement de loisirs et de culture qui profitera aux habitants de l’agglomération, notamment le public scolaire pour le sensibiliser sur l’identité de notre territoire, l’environnement, la nutrition…Ce sera enfin un outil pour valoriser la filière fromagère, afin de mieux préserver et promouvoir les savoir-faire de nos éleveurs et artisans. 
 
Des espaces d’exposition ludiques et interactifs permettront aux visiteurs de découvrir la grande famille des fromages de Brie mais également les paysages et les traditions de notre territoire, qui ont façonné l’identité si caractéristique du célèbre fromage de Coulommiers. L’équipement proposera également des animations, des dégustations et des expositions temporaires. Une boutique et un restaurant permettront enfin aux visiteurs de prolonger le plaisir, à la découverte des produits de notre terroir.  

La Ville de Coulommiers rénovera pour sa part l’église Notre Dame des Anges, classée Monument Historique, qui abrite la grotte aux coquillages et le musée municipal qu’elle continuera de gérer en régie. Au total, ce sont 1 600 m² d’exposition et de dégustation qui seront proposés aux visiteurs, au cœur du futur Parc Naturel Régional Brie et Deux Morin. 
 
Le projet a d’ores et déjà été retenu parmi les 6 sites fondateurs du parcours de la gastronomie en Ile-de-France, qui fera bénéficier au territoire d’une visibilité internationale. Il est également soutenu par l’Etat, la Région et le Département, qui verseront 3 millions d’euros de subventions sur les 4.8 Millions € du coût total. Le reste à charge pour la communauté d’agglomération s’élève ainsi à 1.8 million €. La communauté d’agglomération a par ailleurs fait appel à un cabinet pour optimiser le fonctionnement de l’équipement, qui sera confiée à un opérateur spécialisé dans la gestion des équipements touristiques. 

ACTUALITÉ DU PROJET 

  • Le 8 juillet 2021, le conseil communautaire a approuvé l’avant-projet définitif (APD)

Mise à jour de la page 13/07/2021